ITALIALIBRI - RIVISTA MENSILE ONLINE DI LIBRI ITALIANI, BIOGRAFIE DI AUTORI E RECENSIONI DI OPERE LETTERARIE


Dante Alighieri (1265-1321)

| ITALIANO |


a vie de Dante est indubitablement liée aux événements politiques de Florence. A sa naissance, Florence était en passe de devenir la plus puissante cité de l’Italie centrale. Dés 1250, un gouvernement communal composé par la bourgeoisie et l’artisanat avait mis fin à la suprématie des maisons nobles. Deux ans plus tard seront frappés à Florence, les premiers florins d’or qui deviendront les dollars de l’Europe marchande. Les conflits entre les guelfes, acquis à l’autorité temporelle des papes, et des gibelins, défenseurs de la primauté politique des empereurs, tournaient de plus en plus à l’affrontement entre les nobles et les bourgeois et aux guerres de prépondérance entre cités voisines ou rivales. A la naissance de Dante, la ville était depuis cinq ans aux mains des gibelins qui en avaient chassé les guelfes. En 1266, Florence repasse aux mains de ces derniers et les gibelins en sont expulsés à leur tour, perdant à jamais la partie. Les guelfes allaient bientôt se diviser entre les noirs et les blancs.

Dante Alighieri est né le 29 Mai 1265 à Florence dans une famille de petite noblesse En 1274, selon la Vita nuova, il voit pour la première fois Béatrice Portinari et tombe amoureux d’elle. Il a une dizaine d’années quand meurt sa mère, Gabriella, la «madre bella». Il devient ensuite chef de famille à 17 ans quand son père, Alighiero di Bellincione devenu commerçant meurt à son tour en 1283.

Dante va suivre les enseignements philosophiques et théologiques des écoles franciscaine (Santa Croce) et dominicaine (Santa Maria Novella). Il se lie d’amitié et correspond avec de jeunes poètes qu’on appellera les stinovistes. Le Rime sont l’ensemble des poèmes composés par Dante durant ses années de jeunesse florentine et tout au long de sa carrière qui ne sont pas incluses dans une œuvre. C’est dans cet ensemble qu’on peut trouver les traces de l’égarement avoué plus tard au début de l’Enfer et au début du Purgatoire qui aurait entraîné Dante vers de fausses conceptions philosophiques, des sollicitations de l’amour charnel et des plaisirs vulgaires.

A 20 ans, il épouse Gemma Di Manetto Donati, issue d’une branche modeste d’une grande lignée, dont il aura quatre enfants, Jacopo, Pietro, Giovanni et Antonia.

En 1292, il commence à rédiger La Vita nuova, Béatrice est morte deux ans auparavant. Dante se consacre ainsi très tôt à la poésie tout en étudiant la philosophie, la théologie et notamment Aristotèle et Saint Thomas. Il sera hanté par les luttes intestines de son temps et bâtira toute son œuvre autour de la figure de l’Empereur, mythe de l’impossible unité. Les ordonnances de Justice de 1293 ayant exclu les nobles de la vie politique florentine, le jeune Dante n’avait pu avoir que des intérêts intellectuels. En 1295, enfin, des mesures redonnent aux nobles leurs droits civiques à charge pour eux de s’inscrire dans une corporation. Dante s’inscrit alors à celle des médecins et apothicaires qui était aussi celle de la librairie, avec la mention de poète .La lutte fait rage entre Guelfes Blancs et Guelfes Noirs et Dante prend le parti des Blancs qui tendent à défendre l’indépendance de la ville et sont conduits à s’opposer aux tendances hégémoniques du Pape Boniface VIII. En 1300 , il est élu à la charge de Prieur. Les Prieurs, au nombre de six, étaient les plus hauts magistrats de l’exécutif composant la Seigneurie et chargés de l’autorité exécutive. Les Prieurs, dont Dante, prennent alors la difficile décision de proscrire les plus déterminés des chefs des deux camps pour faire diminuer la violence dans la lutte qui oppose les Noirs et les Blancs à Florence. En 1301, Dante est envoyé à Rome vers la pape Boniface VIII tandis qu’ arrive à Florence Charles de Valois et que le parti des Noirs, soutenu par Boniface VIII s’y affirme.
Les Noirs l’emportent et les procès politiques commencent. Dante fut condamné sous la fausse accusation de fraude (vente d’offices publics), exclu des Offices et condamné à de lourdes amendes. Comme il ne daigna pas, comme ses amis, se présenter devant ses juges, il fut condamné à la confiscation de ses biens et au bûcher s’il se faisait prendre sur le territoire de la commune de Florence. Dante fut alors forcé de quitter Florence en ayant l’impression d’avoir été indignement joué par le Pape Boniface VIII Caetani (Pape de Décembre 1294 à 1303 qui fut toujours son farouche adversaire et qu’il plaça d’ailleurs en Enfer dans la Comédie) qui l’avait retenu à Rome pendant que les Noirs prenaient le pouvoir à Florence.

A partir de 1304, va commencer pour Dante un long exil à travers l’Italie où il était partout très bien accueilli.(Vérone, Lucques, peut être même Paris...). Entre la mort de Béatrice et les 1ères années de l’exil, Dante s’était adonné à l’étude de la philosophie (pour lui l’ensemble de la science profane) et avait composé des poésies d’amour où le style de la louange est bien absent et le souvenir de Béatrice encore plus. Le centre du discours ne sera plus Béatrice mais la donna gentile, description allégorique de la philosophie. Il retrace l’itinéraire intérieur de Dante vers la sagesse. Il rédige De vulgari eloquentia et Il Convivio (1304-1307), composé en langue vulgaire, traité inachevé qui devait une somme encyclopédique de savoir pratique. Dante, dans cette œuvre, se fixe pour but d’initier au repas des sages, les hommes qui, de par leur formation ou leur condition ne peuvent avoir directement accès au savoir. Il errera de cités en Cours au gré des opportunités qui s’offriront à lui et ne cessera d’approfondir sa culture au fil des différentes expériences qu’il connaîtra.

Il entreprend en 1306 la rédaction de la Comédie qu’il travaillera toute sa vie. Quand il a commencé «a far parte per se stesso» , renonçant aux tentatives de rentrer avec ses amis par la force à Florence, il prit conscience de sa propre solitude et se détacha de la réalité contemporaine qu’il estimait dominée par le vice, l’injustice, la corruption et l’inégalité. En 1308, il compose, en latin, un traité sur la langue et le style, De Vulgari eloquentia dans lequel, il passe en revue les différents dialectes de la langue «de si» (c’est à dire de l’Italie) et proclame qu’il n’a trouvé nulle part «l’odorante panthère» des bestiaires du Moyen age qu’il poursuivait, tous y compris son florentin natal a ses imperfections. Il pense avoir capté «l’insaisissable fauve ce vulgaire qui en chaque ville exhale son odeur et en aucune n’a son gîte.» Il fonde la théorie d’une langue vulgaire qu’il appelle illustre, laquelle ne peut être l’un des parler locaux italiens mais une langue issue d’un travail de polissage confié à l’ensemble des écrivains italiens. Cette œuvre est un premier manifeste pour la création d’une langue littéraire nationale italienne. En 1310, avec l’arrivée en Italie d’Henri VII Di Lussemburgo, Empereur du Saint Empire romain, Dante entreverra la possibilité d’une restauration du pouvoir impérial, ce qui lui aurait permis de pouvoir rentrer à Florence mais il fut encore déçu lorsque Henri mourut. Dante compose à cette époque La Monarchia , écrite en latin après la mort d’Henri VII et y énonce que la monarchie universelle est essentielle au bonheur terrestre des hommes et que le pouvoir impérial ne doit pas être soumis à l’Eglise. Il y débat également des rapports du sacerdoce et de l’Empire : au pape le spirituel, à l’empereur le temporel. Vers 1315, on lui offrit de revenir à Florence mais à des conditions qu’il estima dans son orgueil, trop humiliantes et refusa avec des mots qui restent un témoignage de la dignité humaine: «Non é questa, padre moi, la via del mio ritorno in patria, ma se prima da voi et poi da altri non se ne trovi un altra che non deroghi all’onore e alla dignità di Dante, l’accetterò a passi non lenti e se per nessuna siffatta s’entra a Firenze, a Firenze non entrero mai..né certo mancherà il pane.»

En 1319, Dante est invité à Ravenne par Guido Novello da Polenta, Seigneur de cette ville, qui l’envoie en 1321 comme Ambassadeur à Venise. En rentrant de cette mission d’ambassade, Dante est terrassé par une attaque de malaria et meurt à Ravenne à 56 ans dans la nuit du 13 au 14 septembre 1321

A cura della Redazione Virtuale

16 maggio 2001
© Copyright 2001 italialibri.net, Milano - Vietata la riproduzione, anche parziale, senza consenso di italialibri.net





Novità in libreria...


AUTORI A-Z
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

OPERE A-Z
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Per consultare i più recenti commenti inviati dai lettori
o inviarne di nuovi sulla figura e sull'opera di
Dante Alighieri

|
|
|
|
|
|
|
I quesiti
dei lettori




I commenti dei lettori


I nuovi commenti dei lettori vengono ora visualizzati in una nuova pagina!!



http://www.italialibri.net - email: - Ultima revisione Gio, 12 ott 2006

Autori | Opere | Narrativa | Poesia | Saggi | Arte | Interviste | Rivista | Dossier | Contributi | Pubblicità | Legale-©-Privacy