ITALIALIBRI - RIVISTA MENSILE ONLINE DI LIBRI ITALIANI, BIOGRAFIE DI AUTORI E RECENSIONI DI OPERE LETTERARIE
ITALIALIBRI - RIVISTA MENSILE ONLINE DI LIBRI ITALIANI, BIOGRAFIE DI AUTORI E RECENSIONI DI OPERE LETTERARIE
AUTORI - OPERE - INTERVISTE - DOSSIER - RIVISTA - POSTA - UFFICIO STAMPA

Baldassarre Castiglione (1478-1529)



Baldassar Castiglione (1478-1529) est né à Casa tico, près de Mantoue le 6 décembre 1478 de Cristoforo da Castiglione, homme d’armes noble et de Luigia Gonzaga, descendante des Marquis de Mantoue. Il fut formé à la Cour de Milan de Ludovic Sforza, invité par des parents du côté paternel pour y suivre ses études. Son père meurt en 1495 des suites d’une blessure reçue dans une bataille et Baldassar, encore très jeune, est alors contraint de rentrer à Mantoue, d’interrompre ses études et de se placer au service de Francesco Gonzaga, marquis de Mantoue ce qui lui permettra d’effectuer de nombreuses missions notamment à Rome.

Il va être appelé à Urbino par Guidubaldo di Montefeltro, fils de Frederico, grand protecteur des Lettres et entre dans la très brillante cour mythifiée de celui ci et y passe des années très heureuses. Il est très aimé par ses qualités d’homme de Cour, d’homme de Lettres, il est réputé pour sa parfaite connaissance de la littérature italienne et des langues grecque et latine. Il approfondira sa culture dans la très riche bibliothèque d’Urbino. Il voyagera souvent pour accompagner Guidobaldo à Rome, à Londres, à Milan, à Ferrare. Il passera ensuite, à la mort de celui ci en Avril 1508 au service de son successeur, Francesco Maria Della Rovere, neveu du Pape Jules II.

En 1513, Baldassar est de nouveau envoyé en mission à Rome au moment de l’élection du nouveau Pape Léon X et rencontre les plus grands artistes de l’époque et notamment Raphaël. En 1513, il fut envoyé comme ambassadeur à Rome où il demeura jusqu’à fin 1516 où il participera activement à la vie culturelle de la cité et se lia à Raphaël. En 1516, il rentre à Urbino et épouse Ippolita qui lui donnera trois enfants avant de mourir en couche en 1520. Devenu veuf de son épouse à laquelle il était très attaché, il dût affronter une profonde souffrance et décida d’entrer dans les Ordres et fut nommé nonce en Espagne, à Madrid par Clément VII, à la Cour de Carlo V.

Il mourut en 1529 à Tolède, alors âgé de 50 ans atteint par l’épidémie de peste. Il eut des funérailles solennelles puis son corps fut rapatrié à Mantoue par sa mère qui le fit enterrer dans l’eglise des Frères Mineurs en dehors de la ville. Sur sa tombe, est gravée une épitaphe en latin composée par son ami Pietro Bembo.

Baldassar s’était attaché depuis les années 1513, 1514 à édifier le modèle international des parfaits hommes et dames de Cour, pratiquant les convenances, sachant élégamment se conformer aux usages et se plier aux circonstances dans leurs usages, leurs costumes, leurs activités et dotés de grâce et de désinvolture, deux vertus les distinguant du reste de l’humanité. Il fut d’abord un homme politique avant d’être un homme de lettres mais il laissa toutefois son très célèbre Libro del cortegiano.

A cura della Redazione Virtuale

16 maggio 2001
© Copyright 2001 italialibri.net, Milano - Vietata la riproduzione, anche parziale, senza consenso di italialibri.net





Novità in libreria...


IN ALTO


Stampa questo articolo

Scrivi il tuo commento



IN ALTO

I commenti dei lettori

Sii il primo ad aggiungere un commento sulla vita di Baldassarre Castiglione




AUTORI - OPERE - INTERVISTE - DOSSIER - RIVISTA - POSTA - UFFICIO STAMPA

http://www.italialibri.net - email: - Ultima revisione Lun, 6 giu 2005

Autori | Opere | Interviste | Rivista | Dossier | Contributi | Pubblicità | Legale-©-Privacy